Comment choisir sa cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques sont devenues très populaires, vapoter est devenu plus attractif que la cigarette classique, surtout pour les jeunes adultes. C’est pour cela que de nos jours, la mode est à l’e-cigarette, moins dangereuse pour la santé et surtout plus créative et facile à personnaliser, elle est devenue un produit de qualité. Cependant, être débutant peut s’avérer compliqué, et si vous n’avez l’habitude que de la cigarette classique, il se peut que vous ne sachiez pas comment choisir une cigarette électronique adéquate à vos besoins. Dans ce cas, sur quels principes se base-t-on pour prendre la bonne décision et choisir un produit à la hauteur de nos espérances ? Réponse dans notre article.

Quel kit d’e-cigarettes choisir ?

Pour arrêter de fumer de manière efficace, commencer la vape est une solution qui peut vraiment vous aider, mais quand on commence à peine dans ce type d’univers, c’est difficile de faire des choix de produits concrets. En réalité, le choix de votre kit de vape est extrêmement important, il contribue énormément à votre expérience en tant que vapoteur. Pour les débutants cependant, commencer à vapoter et ne pas savoir comment fabriquer son kit, c’est plutôt compliqué. Certaines marques proposent ainsi des kits de vapotage qui comprennent déjà les parties dont vous avez besoin – ces kits sont en général composés de :

  • une batterie ;
  • un chargeur ;
  • un clearomiseur ;
  • des résistances ;
  • un manuel d’utilisation.

Il faut garder en tête que pour bien choisir sa cigarette électronique, la première chose qu’il faut prendre en considération, c’est surtout le rythme d’utilisation. Plus vous consommez, plus votre cigarette aura besoin d’autonomie, de batteries et d’un réservoir très large avec une capacité élevée. Bien sûr, si au contraire vous consommez moins, vous aurez besoin de moins d’exigences pour votre e-cigarette.

Quels critères prendre en considération pour le choix de son e-cigarette ?

Dans le cadre de votre choix d’e-cigarette, quelques critères sont à garder en tête pour avoir une cigarette électronique à la hauteur de vos besoins. Trois points sont à garder en tête pour faire un choix idéal :

  • l’autonomie de votre produit ;
  • la puissance du produit ;
  • les capacités globales du produit.

Quelle autonomie choisir pour son e-cigarette ?

Pour l’autonomie, cette notion est exprimée en milliampère-heure. L’ampérage est calculé sur la base de vos besoins, plus l’ampérage est élevé, plus l’autonomie de la batterie est élevée. Et bien sûr, si votre consommation est plutôt élevée, elle aussi, il faudra une batterie de taille. Pour un fumeur léger, les besoins sont estimés à 2 200 mAh, pour un fumeur moyen, les besoins sont estimés à 2 600 mAh et pour les utilisateurs qui consomment beaucoup – c’est en moyenne 4 000 mAh.

Quelle puissance est nécessaire pour son e-cigarette ?

Pour la puissance de votre vape, elle est exprimée en Watts ou W, le courant dans votre cigarette est directement envoyé via la batterie, celle-ci alimente la résistance, ainsi, plus la batterie est puissante, plus vous aurez besoin d’un atomiseur adapté à cette puissance. Quand vous êtes débutant, ne passez pas au-dessus de 100 W pour commencer et vous familiariser avec votre produit. Pour apprécier votre expérience au maximum, choisissez des batteries avec des capacités en dessous de 100 W, vous apprendrez donc assez rapidement à tirer et vous pourrez plus tard adapter votre batterie à des besoins supérieurs.

Les capacités globales de votre e-cigarette

Enfin, concernant les capacités globales de votre e-cigarette, le chipset est le principal responsable de celles-ci. En effet, ce petit programme électronique équipé à votre cigarette est un miniordinateur, il programme et améliore votre vapotage. Le chipset peut contrôler des paramètres comme par exemple :

  • la fonction Power ;
  • la puissance en Watts ;
  • le basculement de modes ;
  • le contrôle de la température.

Chaque chipset a des options différentes, le plus souvent, les box ont des performances supérieures et des modes plus puissants. Afin de choisir votre propre e-cig, la première chose que vous devez vous demander, c’est si vous voulez une vape simple, technologique ou bien polyvalente. Et si vous voulez un produit facile à utiliser, on vous conseille d’utiliser des mods qui possèdent peu d’options pour ne pas s’emmêler les pinceaux.

Liste des marques à prendre en considération pour votre choix d’e-cigarette

Le marché est extrêmement varié. En termes de cigarettes électroniques, il faut savoir choisir des produits de qualité pour ne pas se ruiner et surtout pour éviter d’acheter des cigarettes électroniques qui fonctionnent mal ou qui ne fonctionnent que temporairement. Heureusement, il existe plusieurs marques de qualité et à des budgets très différents. On vous offre une liste de marques reconnues, celles-ci pourront vous satisfaire quels que soient vos besoins :

  • Voopoo ;
  • Joytech ;
  • Justfog ;
  • Smok ;
  • Aspire ;
  • Geek Vape ;
  • Innokin.

Les meilleures cigarettes électroniques, conseils de la rédaction

Pour votre kit de consommation, la première chose à faire est de calculer combien vous fumez habituellement, plus vous fumez de cigarettes pendant vos journées, plus votre cigarette électronique aura besoin de puissance pour subvenir à vous besoins. Vous pouvez investir dans des pods, surtout si votre consommation est occasionnelle. Un pod est une e-cigarette très discrète et jetable, si c’est votre profil, vous pouvez en acheter et vapoter de temps à autre.

Dans le même style, et même encore plus discrètes, vous pouvez aussi acheter des sticks, ce qu’il y a de bien avec ce type d’e-cigarettes, c’est qu’elles sont intuitives et faciles à utiliser pour les nouveaux vapoteurs. En ce qui concerne les composants de votre e-cigarette, si vous optez pour une fabrication par vous-même, il faudra que toutes les parties fonctionnent en harmonie les unes avec les autres. Dans ce sens, on vous conseille de vous informer sur « comment faire sa propre cigarette électronique » pour éviter des erreurs de débutants, comme le dry hit par exemple, une erreur commise par pas mal d’utilisateurs qui ne s’informent pas assez.